LES DASSYNIENS



Les Dassyniens sont les comédiens, comédiennes qui ont participé aux précédentes mise en scène de Dihya durant les années 2012-2013.


Anne-Camille Le Heuzey-Bansat, Metteur en scène et comédienne dans Dihya. Après une formation auprès d'Emmanuel Demarcy-Mota et Fabrice Melquiot, puis avec Francine Walter-Laudenbach à l'Atelier Premier Acte, elle intègre l'école Claude Mathieu, Art et techniques de l'acteur. Elle tourne dans différents projets audiovisuels (publicités, clips, courts-métrages, longs-métrages), incarne le rôle principal dans Au sommet de la terre d’Emmanuelle Jay et a tourné dernièrement avec Abdellatif Kéchiche. Au théâtre, elle joue notamment dans Partir où personne ne part, mise en scène de Jean Bellorini, Je vois des choses que vous ne voyez pas de Geneviève Brisac, mise en scène par Damien Bricoteaux. Elle met en scène La Colline des Innocents de Didier Bétourné et crée la compagnie du Miaou. Ayant obtenu une maîtrise d'anglais en 2005, elle anime des stages de théâtre en anglais. Elle écrit Mer agitée en fin de journée, sa première pièce, qu'elle monte avec la compagnie du Miaou. Metteur en scène et comédienne dans Dihya. A visiter pour plus d'infos hwww.anne-camille-le-heuzey-bansat.book.fr/ 




Sandrine Cabadi Compositeur et comédienne dans Dihya. Après des études au conservatoire, un bac A3 Musique et un Deug Musicologie à la Sorbonne, Sandrine Cabadi décide de s’orienter vers la scène. Elle entre dans une école où elle travaille le chant et l’interprétation, le théâtre et la danse, puis, pendant 7 ans dans la compagnie Dominique Clément. Elle joue dans plusieurs pièces et parallèlement, commence à écrire des chansons. Sandrine fait ses premières scènes dans des bistrots, puis son chemin la conduit doucement vers de petites salles et des festivals de chanson. Son univers, à la fois tendre et mutin, nous ouvre des pans de cervelle et de cœur, le sien, le nôtre. Après un premier CD sorti en 2008, elle prépare un nouvel album avec musiciens. Elle a reçu les félicitations de plusieurs artistes de la chanson et du théâtre rencontrés ici et là. Elle a reçu le prix de l’UNAC au concours La Ruée vers l’Aure 2011, le premier prix du tremplin Interprètes le Mans cité chanson 2011, le prix des Cafetiers au Festival de la chanson de café de Pornic 2012... À visiter pour plus d’infos : www.cabadi.net

Audrey Pasquet  Comédienne dans Dihya. Monte à Paris en 2008 pour suivre une formation à l'acteur chez Acting international, parallèlement elle intègre plusieurs compagnies et va jouer de nombreuses représentations  du classique au boulevard en passant par du contemporain, (de  Molière à Jean Michel Ribes). Continuant sa formation avec des metteurs en scène indépendants, elle va offrir plus de 200 représentations à la Grande Comédie dans "Mes Meilleurs Ennuis". En 2011, elle intègre de nouvelles compagnies et s'adonne à un répertoire plus classique comme Strinberg, Giraudoux, Labiche....S'adonnant à des performances scéniques  et improvisations, elle va aussi tourner plusieurs Moyens et courts métrages. en 2013, elle anime régulièrement des ateliers de théâtre tout en continuant à écumer les planches sur Paris.A visiter pour plus d'infos www.audreypasquet.book.fr/


Claire Frémaux, Clarinettiste dans Dihya. Originaire de Poitiers elle obtient en 2005 son diplôme d'études musicales de clarinette et une licence de musicologie. Puis, elle se perfectionne au conservatoire de Rueil-Malmaison avec Claire Vergnory où elle reçoit son prix d'excellence avec les félicitations du jury en 2010. Depuis 2009, elle occupe le poste de clarinette basse au sein de la musique régionale d’Ile-de-France de l’Armée de Terre. Elle se produit régulièrement dans différents orchestres (Pari's musical, l'orchestre de chambre de France, les Siècles, Lamoureux, Poitou-Charentes…). 


Meryam Bouznad Comédienne dans Dihya. Son premier contact avec le théâtre fût audiovisuel : « Au théâtre ce soir » captait alors sa curiosité enfantine. Quelques années plus tard, elle « taquinait » la scène par le biais de cours proposés au lycée. Puis encore plus tard, on la retrouve à bord du  train Marseille-paris…direction la capitale pour suivre des cours de Comédie au feu « Studio 34 ».Pendant quelques années elle n’ose suivre sa passion, jusqu’au jour où une petite voix vient lui murmurer au creux de l’oreille : reviens… ! S’en suivront plusieurs ateliers de théâtre clôturés par des spectacles et une expérience de la scène au sein de différentes troupes.





Mounir Amrani Compositeur, chanteur et musicien dans Dihya. Issu d'une formation d'avocat,  il a toujours été passionné par la musique, d'années en années, sa passion à pris une place prépondérante dans sa vie. Mounir a commencé dans des galas d'université puis a décidé de se lancer dans la composition d'un Album, 'Samhiyi" édition BELART, puis la vie professionnelle à repris le dessus. Quelques années plus tard, il revient à son passion première, en participant à des concerts en région parisienne. En 2012, il décide de composer un nouvel album et  contribue en même temps  à la composition des chants arabes et kabyles de notre conte musical Dihya.



Anna Kobylarz  Scnéographe dans dihya, est originaire de Haute-Normandie. Elle s'installe à Paris en 2003 pour y suivre des études de lettres et les arts plastiques. En 2005 elle intègre l'Ecole Nationale Supérieure des Arts décoratifs dans la section scénographie. Ce sera l'occasion pour elle de réaliser des décors et installations dans divers domaines. Elle part cinq mois au conservatoire Ernst Busch à Berlin pour y travailler à la construction de marionnettes. Diplômée en 2010, elle travaille depuis entre Rennes et Paris avec la Cie des Ifs, la Cie Dassyne, l'Atelier des Possibles et diverses productions au cinéma.A visiter pour plus d'infos /www.annakobylarz.com/



Nicolas Blet, Clarinettiste dans Dihya. Issu du Conservatoire National de Région de Tours, il obtient son premier prix de clarinette en 2007. Puis, il poursuit sa formation auprès de Philippe-Olivier Devaux en clarinette basse au CRR de Créteil. Actuellement, il est première clarinette au sein de l'orchestre principal de l'Armée de Terre. Il se produit également dans différents orchestres parisiens (Pasdeloup, Pari’s Musical, Compagnie Française de l’opéra à l'Opérette, Opéra Nomade, les voix étouffées). Depuis 2008, il enseigne la clarinette au sein du conservatoire du Chesnay dans les Yvelines. 




Aurore Pingard, Contrebassiste dans Dihya,aaprès une enfance passée au Sénégal et 15 ans d ' étude du violoncelle et plusieurs diplômes, elle obtient une première médaille au CNR d 'Aubervilliers en contrebasse et rentre en 2009 au CNSM de Paris où elle obtient son prix en 2003 dans la classe de T Barbé . Elle se perfectionne ensuite au CNR de Boulogne avec D Marillier. Après avoir été soliste 2 ans à l 'Orchestre de l 'Opéra de Nice, elle est maintenant membre de l 'Orchestre des Concerts Lamoureux et travaille au sein de divers orchestres ou formations ( Opéra de Paris , Orchestre de Paris , National de Lorraine , Les Siècle , Ensemble Matheus , Calliopée etc . . ) . Très intéressée par le théâtre et la chanson, elle cherche aussi par un autre genre musical s 'ouvrir à d autres cultures et toucher un autre public .  



Winnie Dhénin, Comédienne et graphiste dans Dihya. .Le théâtre a toujours été pour elle une passion. Elle commence par entrerdans de nombreux ateliers théâtre depuis le lycée jusqu'à la fin de ses études supérieures (en design graphique). Elle y teste les lectures, le théâtre d'improvisation et y joue des pièces aux registres variés. Arrivée à Paris en 2011, elle s'engage dans des projets de plus grande envergure. Elle participe et joue alors dans plusieurs court-métrages et rejoint la compagnie Dassyne où elle interprète Dihya. A visiter pour plus d'infos http://winniedhenin.com/


Assia Saci Comédienne dans Dihya, Est originaire d’Alger. Elle découvre en 2007 le théâtre auprès de Paul et Hacina Roussel. Elle enchaîne les représentations : Première, Objection, Héritage, Dîtes le avec des fleurs, Hôtel Bon Séjour, pièces contemporaines écrites et mises en scène par Paul Roussel. En Parallèle, elle joue dans des comédies musicales avec Virginie Lesdemia dans des registres très variés, jazzy, variété, soul…Elle s’implique également dans des évènements historiques par le biais d’associations : bal vénitien, salon libertin, conte oriental moyenâgeux ainsi que dans l’évènementiel.


Dhaya Bessaih Chanteuse dans Dihya. Depuis son enfance, est attirée par la musique et le chant. Elle se lance avec la troupe de théâtre de son lycée, dans laquelle, elle joue dans arsenic et vieilles dentelles, puis à l'université, avec "el menfi" sous la direction de Nadine Varoutsikos. Après quelques années au conservatoire, elle prête sa voix en tant que chanteuse amatrice dans des projets artistiques divers (Chant hispaniques, fado, arabo-andalous.... )



Mounir Kaci, Comédien dans Dihya. Jeune comédien, fréquente le conservatoire municipal Hector Berlioz à Paris, parallèlement à une licence théâtrale à la Sorbonne nouvelle. Sa vocation pour le théâtre prend naissance au lycée ou il se découvre une passion pour l'interprétation grâce à sa professeur Joséphine Sourdelle, ayant auparavant enseigné au CNSAD, qui a su lui transmettre le gout pour son métier. Cette année, l'envie de la pratique concrète l'entraine dans divers projets en tant qu'acteur, bien qu'il s'exerce également en tant qu'auteur.





Comédien et chargé de diffusion dans Dihya. Parisien pur jus, mâtiné de breton et de gascon, Mériadec de Rigaud suivra le cours sinueux d'une existence mouvementée, avant de se souvenir de son amour pour la musique et le théâtre. Il se forme au clown, à l'improvisation pour quelques matches épiques, puis intègre le cours Cochet. Il participe à différents projets musicaux et théâtraux, et intègre la compagnie Dassyne en 2011.






Enguerrand Michelin Régisseur dans Dihya. Monte à Paris pour passer son bac scientifique. Etudiant en Histoire de l’Art et Archéologie à La Sorbonne, il milite pour les droits étudiants et est élu au Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire de La Sorbonne Paris IV. Il participe en parallèle à de nombreux courts et moyens métrages en tant que régisseur ou électricien et réalise son premier court-métrage à l’occasion du festival Nikon 2012. A l’occasion du tournage d’ « Anima », au Théâtre de Ménilmontant, il devient régisseur du théâtre où il rencontrera la troupe Dassyne.

 


Hakim MERZOUK Percussioniste dans Dihya. Expert immobilier en région parisienne le jour et musicien percussionniste la nuit.  Depuis une dizaine années, il met son art au service de plusieurs groupes et se produit dans des évènements différents, notamment avec des associations culturelles berbères.